Suchbegriff: umar
Treffer: 693

1 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Ce Prince ne regne que deux PREFACE. ans; & dans ce court espace, il réussit à éteindre plusieurs factions qui s'étoient élevées en Arabie. Il poursuit en même- tems les desseins de Mahomet sur les Grecs. Il pénetre chez eux, & s'empare d'une partie de la Syrie. Omar son successeur acheve la conquête de cette contrée. Peu après, ses Généraux passent en Egypte, & se rendent maîtres de cette vaste province. Othman vient après lui, & marchant sur ses traces, il signale son regne par les armes. D'un côté les Sarrazins envahissent l'isle de Chypre, d'un autre ils font irruption dans le royaume de Perse, subjuguent ces peuples, & les réduisent sous l'obéissance des Califes.


2 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Omar

3 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Emir-al-Omara,

4 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Omar, Calife II.

5 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Omar II. Calife XIII.

6 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Le fanatisme de quelques-uns de ses sectateurs alla au point, qu'ils voulurent soutenir que le Prophéte n'étoit point mort, & que même il ne pouvoit pas mourir. Omar, l'un de ses plus zélés disciples, se montra beaucoup plus emporté que les autres en faveur de ce préjugé; & il menaça même de sabrer le premier qui oseroit dire que Mahomet étoit mort.


7 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Il s'éleva à ce sujet de vives contestations qui auroient pu aller loin, si le prudent Aboubécre n'eut apporté ses soins pour les terminer. Il se présenta donc dans l'assemblée, & des Arabes. ayant demandé à parler, la considération qu'il s'étoit acquise parmi les Musulmans, imposa silence aux plus turbulens, & à Omar lui-même. Aboubécre fit alors un discours très-fort & très-pathétique, dans lequel en déplorant la perte que les vrais Croyans venoient de faire, il démontra par des raisons convainquantes, & par des preuves tirées de l'Alcoran, queMahomet avoit été mortel comme un autre homme, & qu'il étoit véritablement mort.


8 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Hafsa étoit fille d'Omar. Le Prophéte l'épousa l'an troisiéme de l'Hégire: elle fut la dépositaire de l'Alcoran après la mort de Mahomet. Elle mourut dans la quarante-cinquiéme année de l'Hégire, à l'age de 60 ans.


9 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Aboubécre, qui dans toutes les circonstances se montroit toujours ami de la paix, crut trouver un moyen de faire cesser les troubles, en fixant les yeux de l'assemblée sur deux sujets, entre lesquels il les pria de se décider; il proposa Omar & Abou-Obeid. Cet expédient ne réussit pas; les Ansariens se déclarerent unanimement pour l'un; l'autre eut tous les suffrages des Mohagériens, ainsi il n'y eut point de décision, & la dispute s'échauffa plus que jamais.


10 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Plus cette affaire tiroit en longueur,Aboubécreest élu succes-seur de Maho-met. plus il y avoit à craindre de la part de ces efprits bouillans, qui sembloient ne demander qu'à en venir aux mains.Omar, que sa sagesse & sa prudence Histoire rendoient infiniment respectable, fit alors une démarche qui appaisa toutes les difficultés. Il se leva de sa place, & s'étant approché d'Aboubécre, il lui prit la main, la baisa, le reconnut hautement pour Souverain, & en cette qualité lui jura foi & obéissance. Ce trait singulier étonna les esprits & les mit d'accord. Chacun suivit l'exemple d'Omar, & Aboubécre reçut les hommages de l'assemblée.


11 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Plus cette affaire tiroit en longueur,Aboubécreest élu succes-seur de Maho-met. plus il y avoit à craindre de la part de ces efprits bouillans, qui sembloient ne demander qu'à en venir aux mains.Omar, que sa sagesse & sa prudence Histoire rendoient infiniment respectable, fit alors une démarche qui appaisa toutes les difficultés. Il se leva de sa place, & s'étant approché d'Aboubécre, il lui prit la main, la baisa, le reconnut hautement pour Souverain, & en cette qualité lui jura foi & obéissance. Ce trait singulier étonna les esprits & les mit d'accord. Chacun suivit l'exemple d'Omar, & Aboubécre reçut les hommages de l'assemblée.


12 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

C'est ainsi qu'Omar, pour sauver l'Etat & la Religion d'une ruine entière, voulut bien dans cette conjoncture sacrifier généreusement son intérêt particulier au bien public. Mais comme sa démarche pouvoit être d'un exemple dangereux, & tirer à de grandes conséquences pour la suite, il déclara lui-même, que si quelqu'un à l'avenir imitoit sa conduite, il n'y auroit point d'autre parti à prendre que de le poignarder sur le champ, aussi-bien que celui qui auroit accepté.


13 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Au reste, si Aboubécre fut redevable de sa dignité à la présence d'esprit & au désintéressement d'Omar, il est à présumer que l'espérance qu'a des Arabes.voit celui-ci, de parvenir un jour à la souveraineté, y eut aussi beaucoup de part. En nommant Aboubécre, qui étoit déja avancé en âge, Omar ne hasardoit que d'attendre un peu pour lui succéder; au-lieu qu'il auroit tout risqué, si la souveraineté eût été partagée entre ceux qui y prétendoient, parce qu'alors elle auroit été totalement anéantie.


14 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Au reste, si Aboubécre fut redevable de sa dignité à la présence d'esprit & au désintéressement d'Omar, il est à présumer que l'espérance qu'a des Arabes.voit celui-ci, de parvenir un jour à la souveraineté, y eut aussi beaucoup de part. En nommant Aboubécre, qui étoit déja avancé en âge, Omar ne hasardoit que d'attendre un peu pour lui succéder; au-lieu qu'il auroit tout risqué, si la souveraineté eût été partagée entre ceux qui y prétendoient, parce qu'alors elle auroit été totalement anéantie.


15 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Aboubécre informé des dispositions d'Ali, résolut de faire des démarches pour le tranquilliser, de peur que les murmures d'une personne de sa considération ne fissent de dangereuses impressions sur les esprits. Il chargeaOmar de l'aller trouver, & de tenter tous les moyens possibles pour le ramener.