Suchbegriff: husa
Treffer: 401

1 - Lessings Übersetzungen /

Sohn des Husain ibn ʿAlī

2 - Lessings Übersetzungen /

Vetter des Husain ibn ʿAlī

3 - Lessings Übersetzungen /

Schwesterdes Husain ibn ʿAlī

4 - Des Abts von Marigny Geschichte der Araber unter der Regierung der Califen /

Othman nahm, bey diesen grausamen Umständen, seine Zuflucht abermals zu dem Ali, welcher auf das schleinigste zwey von seinen Söhnen, den Hassan und Hossein, mit einer Bedeckung abschickte, das Haus des Califen zu vertheidigen. Doch es sey nun, daß sie nicht Leute gnug bey sich hatten, die Anfälle auszuhalten, oder daß es ihnen selbst nicht unangenehm war, wann der Thron ledig würde, weil Othman. Hegire 35. n. C. G. 655.Ali Hoffnung hatte, denselben endlich zu besteigen; kurz, sie thaten nur einen schwachen Widerstand, und die Verschwornen hatten nicht viel Mühe, sich mit Gewalt in das Haus zu dringen.


5 - Des Abts von Marigny Geschichte der Araber unter der Regierung der Califen /

Ali, wie wir in dem Leben des Mahomets gesehen haben, hatte die Tochter des Propheten, die Fatime, geheyrathet. Nach dem Tode seiner Frau, hat er verschiedne andre gehabt, aus welchen verschiednen Ehen er funfzehn Söhne und achtzehn Mägdchen hinterließ. Fatime zeugte ihm drey Söhne, den Hassan,Hassein, und Mohassan. Dieser starb in seiner Kindheit. Die andern zwey sind in der muselmännischen Geschichte durch die grossen Männer bekannt, welche aus ihnen entsprossen, und durch die Unruhen, die ihre Nach

kommen, zu verschiednen Zeiten des mahometanischen Reichs, erregt haben.


6 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Ali, comme on a vu dans la vie de Mahomet, avoit épousé Fatime, fille de ce Prophéte. Après la mort de sa femme il en eut plusieurs autres; & de ces différens mariages, il laissa quinze garçons & dix-huit filles. Fatime lui donna trois garçons, savoir Hassan, Hossein & Mohassan. Celui-ci mourut dans son enfance. Les deux premiers firent souche, & sont remarquables dans l'histoire Musulmane par les grands personnages qu'ils produisirent, & par les révolutions que leurs descendans occasionnerent dans les différens siécles du Mahométisme.


7 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Hossein son frere, à qui il communiqua cette idée, n'oublia rien pour l'en détourner: mais il eut beau lui faire des remontrances sur la honte que son abdication alloit répandre sur leur famille, & en particulier sur la mémoire d'Ali, Hassan demeura ferme dans son projet, parce qu'il pressentit qu'en abdiquant volontairement, il se feroit un ami de Moavias, qui ne manqueroit pas, par reconnoissance, de le dédommager du sacrifice qu'il lui faisoit, & lui procureroit dans une douce obscurité, un sort heureux & tranquille, tel qui convenoit à un homme HistoireHassan.Hégire 41.Ere Chr. 661.qui n'avoit ni courage ni ambition.


8 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Hassan partit de Couffah, avecHassan &son frere seretirent àMédine.Hossein son frere, & ils allerent l'un & l'autre fixer leur habitation à Médine, où ils menerent une vie privée, sans vouloir en aucune façon participer aux affaires ni aux troubles HistoireHassan.Hégire 41.Ere Chr. 661.de l'Etat. Moavias essaya cependant de les tirer de cette inaction, lorsque les Kharégites reprirent les armes. Il écrivit à Hassan pour le prier de marcher contre eux, afin de les contenir, en attendant qu'il pût agir par lui-même; mais la réponse d'Hassan lui fit connoître qu'il s'adressoit mal. Ce Prince répondit qu'il avoit absolument renoncé à toutes les affaires publiques afin d'éviter la guerre, & que s'il avoit été d'humeur de la faire, il la lui auroit faite à lui- même.


9 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

A l'égard d'Hossein, sa branche fut la principale des Alides, parce qu'elle se conserva dans la possession de l'Imamat, qui est la premiere dignité de la religion chez les Musulmans.


10 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Il n'en fut pas de-même de Médine. Malec, que le Calife venoit de nommer Gouverneur de cette ville, ayant entrepris de faire reconnoître Yésid pour l'héritier présomptif du Califat, il y eut des oppositions de des Arabes. la part de tout ce qu'il y avoit de plusMoavias.Hégire 56.Ere Chr. 675. considérable parmi les habitans. Ils avoient à leur tête Hossein fils d'Ali, Abdallahebn-Amer , Abdarrahman, fils d'Aboubecre & frere d'Aiésha, & Abdallah fils de Zobéir, qui déclarerent unanimement qu'ils ne souffriroient jamais que l'on rendît héréditaire une dignité qui avoit toujours été élective parmi les Musulmans. Ils représenterent que les seuls suffrages de la nation devoient décider de lacouronne; qu'elle devoit toujours être conférée au plus digne, conformément à l'intention du Prophéte & de ses successeurs, qui n'avoient jamais nommé, ni même désigné personne pour regner après eux.


11 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Hossein,

12 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Hossein &Abdallahprétendentau Califat.

13 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Ils auroient peut-être réussi, sansHossein &Abdallahprétendentau Califat. les factions qui les divisoient par rapport au Califat. Hossein, fils d'Ali, y avoit des prétentions par le droit de sa naissance. D'un autre côté Abdallah, fils de Zobéir, avoit aussi ses vues; & ils étoient appuyés l'un & l'autre par un parti considérable qui HistoireYesid.Hégire 60.Ere Chr. 679.entretenoit leurs espérances. Lemoindre trouble auroit suffi pour occasionner de leur part les plus grands mouvemens; mais Yésid , quoique peu pourvu des talens nécessaires pour la régie d'un Etat, se conduisit cependant d'abord avec assez de sagesse pour entretenir le bon ordre.


14 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Yésid étant bien informé qu'il n'avoit de traverses à craindre que de la part de Hossein fils d'Ali, & d'Abdallah fils de Zobéir, il fit une mention particulière de ces deux Musulmans dans la lettre qu'il écrivit à Valed, fils d'Otbad, Gouverneur de Médine, & il lui ordonna de prendre toutes les mesures possibles pour les obliger de lui rendre leurs hommages.


15 - Histoire des Arabes sous le gouvernement des Califes /

Ce nouveau Gouverneur alla donc consulter Mervan, qui lui conseilla d'envoyer chercher Hossein & Abdallah, & de ne leur parler de la mort de Moavias, qu'après leur avoir demandé ce qu'ils pensoient du droit qu'avoit Yésid au Califat, dignité dans laquelle il avoit été installé par son père du consentement de la plus grande partie des Musulmans. Il ajouta qu'il falloit tout de suite les obliger à lui prêter HistoireYesid.Hégire 60.Ere Chr. 680.serment, & en cas de refus les condamner à perdre la tête.